03 mai 2010

La névrose hystérique,

Très tôt dans l'histoire de l'hystérie, s'est développée l'hypothèse de l'existence de dysfonctionnements cérébraux chez l'hystérique. Ces insuffisances du fonctionnement cérébral entraînent des troubles cognitifs qui permettraient de rendre compte de la possibilité des conversions. C'est par exemple le cas de Janet (psychologue célèbre fin XIXème début XXème) qui met en avant un rétrécissement du champ de la conscience de l'hystérique avec les troubles de la mémoire. En opposition avec ces hypothèses organicistes et cognitives,... [Lire la suite]
Posté par psychia à 21:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 mai 2010

La névrose phobique,

La névrose phobique constitue une névrose où le symptôme principal est la phobie associée à une série de mécanismes de défense constituent des tentatives d’évitement de l’angoisse. Les crises d’angoisse et de panique sont importantes. La phobie est différente de la peur dans laquelle il n’y a pas d’évitement. Ces crises apparaissent si le sujet est confronté à la situation phobogène. Elles se caractérisent par un malaise très intense dans lequel on retrouve des palpitations, des tremblements, de la transpiration, une sensation... [Lire la suite]
Posté par psychia à 21:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 mai 2010

les différentes formes,

L’agoraphobieElle concerne la peur de sortir dans les lieux publics (rue, magasin et moyen de transport). Le retentissement social de ce trouble peut être très important dans le sens où l’agoraphobe peut être amené à rester confiné chez lui. L’agoraphobie débute en fin d’adolescence. On retrouve dans l’enfance des patients des peurs comme la peur du noir, d’être seul et on peut retrouver une angoisse de séparation. La phobie socialeLa phobie sociale désigne la peur des situations sociales et interpersonnelles (timidité excessive).... [Lire la suite]
Posté par psychia à 21:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :