19 avril 2010

1.2 Troubles de la conscience de soi

Dépersonnalisation

C'est une altération de la perception de soi marquée par un sentiment d'étrangeté ou de transformation de soi-même, et par une non reconnaissance de ses propres pensées. Le sujet met en doute sa réalité physique et psychique.

Ce phénomène de dépersonnalisation est souvent accompagné d'une déréalisation, i-e une perception altérée de l'environnement. Le monde extérieur est vécu comme irréel, le sujet peut même avoir l'impression de vivre comme dans un rêve.

Il n y a pas de spécificité étiologique particulière, on la rencontre dans de nombreux cas :
- chez le sujet normal à l'adolescence (ce n'est pas considéré comme pathologique)
- après un stress important
- après une prise de psychotropes (surtout des drogues fortes)

Quand elle s'accompagne d'autres signes cliniques, elle peut faire évoquer le diagnostique de troubles psychotiques (schizophrénie surtout)

Dysmorphophobie

C'est une impression, une préoccupation excessive et source de souffrance concernant son propre aspect corporel. Le plus souvent, le sujet est convaincu de souffrir d'une disgrâce esthétique.
- c'est un symptôme banal à l'adolescence, on le rencontre même souvent.
- Si elle s'inscrit dans la durée et s'accompagne d'un isolement social progressif, s'il y a demande répétée de chirurgie esthétique et qu';elle procure chez le sujet le sentiment permanent d'être l'objet de la moquerie des autres, alors cette dysmorphophobie peut être comprise comme le symptôme inaugural d'entrée en processus schizophrénique.

Posté par psychia à 10:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur 1.2 Troubles de la conscience de soi

Nouveau commentaire